HISTORIQUE

 A partir de juin 1996, un collectif Transport Mobilité a été mis en place par la Mission Locale du Pays Salonais, la Cellule d’Appui RMI et la circonscription DISS, appuyé par les Elus, pour réfléchir et faire des propositions quant à la mobilité des publics jeunes et adultes en démarche d’insertion.
Suite aux travaux et enquêtes menés par le collectif, l’association Transport Mobilité Solidarité en Pays Salonais a vu le jour le 9 octobre 1997.
Elle est opérationnelle depuis le 1er avril 1999.


STATUTS

  Cette association se donne pour objet de développer l’accès aux transports et à la mobilité nécessaire à l’insertion sociale et professionnelle des publics jeunes et adultes, ainsi que des personnes en situation d’isolement.
TMS se donne pour mission de mettre en œuvre des actions d’informations, d’insertion, de formation et d’accompagnement des publics ainsi que tout projet répondant aux spécificités du territoire. La réalisation de cet objet ne pourra se faire que dans le cadre d’un travail partenarial avec l’ensemble des acteurs concernés.
L’association s’interdit tout prosélytisme religieux ou politique.




OBJECTIFS

TMS se donne pour mission de mettre en œuvre des actions d’information, de formation et d’accompagnement des publics et tout projet répondant aux spécificités du territoire, avec des objectifs de lutte contre l’isolement rural, de création de liens avec le milieu urbain, de faciliter l’accès aux transports, à la mobilité et à des actions de proximité en permettant d’accomplir des démarches administratives, professionnelles et en développant l’information dans des domaines comme la santé, la formation et l’emploi.
La réalisation de cet objet ne peut se faire que dans le cadre d’un travail partenarial avec l’ensemble des acteurs concernés.
Travailler sur la mobilité, c’est agir pour l’adaptation des transports publics aux besoins des populations, mais également :
développer de nouveaux modes de transport en concertation avec les partenaires locaux,
travailler sur la mobilité « psychologique » des personnes, leur autonomie et leur responsabilité face aux démarches à accomplir,
aborder la dimension sécurité routière.


CONSTATS

Les problèmes de chômage, d’échec scolaire, entraînent une marginalisation plus importante des personnes isolées : sans véhicule, il devient très difficile de répondre à un emploi ou à une formation nécessitant des déplacements tôt le matin et tard le soir. Les horaires de passage des compagnies de cars ne sont pas adaptés.
L’organisation de déplacements à plusieurs dans un seul véhicule, pratiquée par certains salariés, est difficile pour des personnes isolées ou marginalisées.
A partir de ces constats, il nous est apparu nécessaire de mettre en place des actions répondant à ces besoins non couverts, tout en associant à notre réflexion les entreprises du secteur concurrentiel, afin de satisfaire l’ensemble des acteurs concernés.
Au fur et à mesure de son expérimentation,TMS s’est adapté aux besoins et aux constats liés au territoire et aux demandes institutionnelles.



ORGANISATION

  Le Conseil d’Administration de TMS est composé de 3 collèges :

1 Collège des Elus ;
2 Collège des partenaires économiques, sociaux et associations ;
3 Collège des usagers, organismes de formation et personnes qualifiées.

Un Comité d’Experts composé du Pôle d’Insertion de Salon, d’Arles et d’Istres/Marignane, du Pôle Emploi, de la DIRECCTE, de la Politique de la Ville de Salon, de la Maison de l’Emploi Ouest Provence, de l’ACCM, soutient et conseille la démarche de l’association. Il a un rôle de « veille ».

NOS PARTENAIRES FINANCIERS